Clubbing : SUMMER BEACH PARTIES

Une fois le soleil couché la Cave se transforme en dancefloor estival, avec nos DJs résidents Mr W, Citizen D., Lucky G. et DLP aux platines.

Kris et son équipe au bar, air conditionné et bière fraîche, autant de raisons de ne pas traîner au bord du lac ! :-)


Dimanche 28 août 2016

 

Clubbing : DJ LUCKY G.

Lucky G. c'est notre apprenti Jedi du mix, il est plus que prêt à secouer le dancefloor à coups de hits imparables. Du rock à la house, en passant par le hip hop et la musique latine, Lucky G. mélange vos envies en un cocktail étourdissant et irrésistible.

Portes 23 h - Entrée libre

Vendredi 2 septembre 2016

 

Clubbing : Mr W. - HAPPY PARTY

Véritable Caméléon du Lézard Mr. W. change de couleurs au rythme de la piste et assure à ses hôtes une chaude soirée jusqu'au bout de la nuit... Il gouverne généreusement ses platines, naviguant habilement entre tous les styles : chacun y trouvera son plaisir. Le peuple le réélira !

Portes 23 h - Entrée libre

Samedi 3 septembre 2016
Vendredi 9 septembre 2016
Samedi 17 septembre 2016

 

Jeu : BLIND-TEST

Viens tester tes connaissances lors du mythique quiz musical de La Cave du Bleu Lézard ! Cette joute sans merci est l’occasion d’exposer ta culture, pointue ou populaire mais aussi ton amour pour la contre-culture, les hymnes célèbres ou obscurs, les génériques de séries tv culte (ou pas) et les tubes d’avant avant hier, d’aujourd’hui et peut-être de demain.

Seul ou en groupe, épate la galerie, sois le plus rapide et gagne des bons pour un repas au restaurant Bleu Lézard, des bons boissons (bière et minérales pression) et des cadeaux surprises ! 

Animation : Ed et FA DonDiego (la présence de Mister W n'est pas exclue...).

Facebook

Portes 21 h. - Entrée libre

Mercredi 7 septembre 2016
Mercredi 5 octobre 2016

 

Clubbing : DJ CITIZEN D.

All styles : from rock to electro, the best tracks to party ever !

Portes 23 h - Entrée libre

Samedi 10 septembre 2016
Vendredi 16 septembre 2016
Samedi 24 septembre 2016

 

Live : LADY BAZAAR (ch)

Lady Bazaar est un groupe lausannois formé de quatre jeunes déjantés et bouillonnants. Actifs depuis 2013 sur les scènes suisses et françaises, ils ont joué plus de 120 concerts dans divers clubs et festivals (Cully Jazz Off, Jazz à Vannes Off, Jazz Onze+, La Bellevilloise, Chat Noir, Jazz Contreband, Fêtes de Genève, …) et ont eu l'occasion de partager la scène avec des artistes de renom tels que Thundercat, Akua Naru, Selah Sue, No One is Innocent, Marian Badoï ou encore Rootwords. Ils ont également remporté les tremplins Vernier-sur-Rock 2015 et Montjoux 2016. 

Après un premier album intitulé First Date sorti en 2015, un deuxième opus est prévu pour cet automne réalisé en collaboration avec le producteur Yann Rouiller (Nazareth, Rambling Wheels, Stevans). Leur musique est un condensé d'influences dont l'esthétique assemble esprit vintage et modernité. Dans un style "melodic-soul-hip hop", Lady Bazaar délivre une énergie et un son puissant et entraînant qui sauront vous faire danser.

Web
Watch ! : teaser 1er clip
Watch ! : Shake Dat Thing

Portes 21h - Entrée Fr. 10.- prélocations Starticket / Fr. 12.- caisse du soir


Jeudi 15 septembre 2016

 

Live : LAURA GIBSON (usa)

Pour la majorité des journalistes qui ont encore l’oreille curieuse et une partie du public qui l’a très pointue, Laura Gibson est loin d’être une inconnue. En quatre albums, l’auteure-compositrice américaine a réussi l’exploit de sortir de l’excellent troupeau de chanteuses à guitare. Proche d’Alela Diane, de Dawn Landes ou encore de Piers Faccini, elle brille dans la pure tradition du folk intimiste et précieux et de l’americana indie d’une imparable finesse, tout en cultivant une pointe pop qui rappelle agréablement Feist. 

Sa voix remarquable trouble dès la première écoute et l’on se passionne très vite pour ses ballades où il est forcément question de complexité et de maux de l’âme mais aussi de rédemption. Avec cet éblouissant Empire Builder, son impressionnant dernier disque, Laura Gibson s’est parfaitement bien entourée, avec des collaborations de membres de Calexico, de The Dodos ou encore de The Decemberists, pour un résultat qui fait clairement d’elle LA chanteuse à suivre du moment. Réservation conseillée !

Web
Watch ! : Empire Builder
Watch ! : La Grande

Portes 20.30 h - Entrée Fr. 12.- prélocations Starticket / Fr. 14.- caisse du soir

Mardi 20 septembre 2016

 

Live : SPEEDRAX (ch)

Comme beaucoup de gens intéressants qui ont dépassé trois décades, Speedrax commence à cumuler expériences et connaissances. Eponge culturelle et brillant touche à tout, c’est sous son nom de DJ que cet artiste lausannois se dévoile en tant qu’auteur compositeur et interprète de talent, avec un disque aussi ambitieux que non formaté.

A une époque où certains standards de qualité et de créativité flottent souvent à peine au niveau des pâquerettes, une galette comme Mechanical s’avère une bien enthousiasmante surprise. Assurément conceptuelle et cinématographique, elle expose les différentes influences et fondations de l’univers artistique de Speedrax. Le passé ici se conjugue au futur, à grands coups de synthés qui rappellent le meilleur de Vangelis ou de Jean-Michel Jarre. Si on est bien dans un vintage assumé et que les effluves de Pink Floyd et de Kraftwerk nous entraînent vite dans une rêverie digne des bouquins de Philip K. Dick et de Moebius, cette bande-son parfaite et un brin nostalgique (normal pour un fan d’Ennio Morricone) évite le kitsch avec une créativité moderne qui regarde droit vers le meilleur de Air ou des instrumentaux de Daft Punk. Entre synthés, disco, rock indé, chanson, pop et electro, Speedrax refuse de choisir, revendiquant son statut d’outsider intègre, imbibé de cinéma, de contre-culture et de musique. Le genre de héros qui au cinéma choisit la difficulté mais triomphe toujours à la fin. 

Soundcloud
Facebook
Watch ! : Love Apocalypse

Portes 21 h  - Entrée Fr. 12.- prélocations Starticket / Fr. 14.- caisse du soir

Jeudi 22 septembre 2016

 

Live : KALLY REY (ch)

Jeune auteure-compositrice indépendante, Kally Rey produit également ses propres chansons. Sur sa chaîne chaine YouTube - comme beaucoup d’autres jeunes révélations - elle poste régulièrement des reprises acoustiques ainsi que quelques titres de son cru. Mais ce qui épate chez cette jeune femme, outre un nombre impressionnant de vues de ces titres, c’est la grande maturité de son talent et de ses choix artistiques, en terme de production notamment. Sortant habilement du carcan vocal soul pop, elle navigue avec assurance sur les tendances sonores du moment, entre chill funk et downtempo electro estival.

Après des passages Etats-Unis et en Angleterre, la voici fin prête à présenter sur la scène de La Cave du Bleu Lézard The After Party, un premier EP qui tient clairement les promesses d’une jeune artiste qui dépasse largement le simple buzz du web.

Soundcloud
Facebook
Watch ! : Fortunes
Watch ! : Chances 
Watch ! : Valerie (Amy Winehouse cover)

Portes 20.30 h - Entrée Fr. 12.- prélocations Starticket / Fr. 14.- caisse du soir
.

Mercredi 28 septembre 2016

 

Clubbing : SHANTEL, Viva Diaspora DJ Session (d)

C’est désormais une tradition de l’accueillir pour des moments de folies, le roi du dancefloor des balkans Shantel revient donc derrière nos platines. Balkan beats, rythmes gypsies, disko russki, sons klezmer et electro aspergée de vodka vont vous faire une fois encore danser et tournoyer jusqu’au matin. Shantel et son groove tout droit sortis d’une BO d’un film d’Emir Kusturica vont sacrément faire monter la température de La Cave du Bleu à coup de funk slave teinté de hip hop, compositions habiles qui se jouent des frontières et des genres et ses tubes Disko Boy et Disko Partizani qui dynamitent la morosité.

Web
Watch ! : Disko Partizani
Watch ! : Disko Boy
Watch ! : Citizen of Planet Paprika

Portes 22.30 h – DJ Session dès 23 h - Entrée Fr. 15.- prélocations Starticket / Fr. 17.- caisse du soir
.

Vendredi 30 septembre 2016

 

Live : HOLY GROOVE FESTIVAL presents KIND & KINKY ZOO (ch), CALIBRO 35 & NICK RECORDKICKS (it)

Le Holy Groove Festival est de retour ! Pour la quatrième année consécutive, ce festival de musique unique en Suisse continue de mêler légendes et découvertes sur quatre jours, répartis dans quatre salles lausannoises. 

Jeudi 6 octobre, c’est une soirée purement instrumentale qui ouvre le bal. Pas de voix, que du chocolat. Les suisses de Kind & Kinky Zoo se chargeront de chauffer la Cave du Bleu Lézard en présentant leur nouvel album, avant de laisser place aux italiens déjantés de Calibro 35 et à leur univers à mi-chemin entre comic strip et western spaghetti. Leur compatriote et DJ Nick Recordkicks se chargera d’alimenter cette ambiance intense jusqu’à la fermeture. 

Dimanche 9 octobre, revenez visionner le film parodique Black Dynamite

Ne manquez pas le reste de la programmation sur www.holygroove.ch !

Kind & Kinky Zoo (ch) Funk rock sauvage 

Les festivités sont lancées par un groupe né dans nos contrées, j’ai nommé les Kind & Kinky Zoo ! La musique de ces quatre suisses romands est aussi difficile à décrire qu’inclassable. Tout ce qu’on peut vous dire, c’est qu’un zoo abrite généralement des animaux sauvages et celui-ci ne déroge pas à la règle. Quelque part entre gros funk et rétro rock, ils se sont créés leur propre son instrumental. Hammond, basse, batterie et flûte traversière viennent ici nous présenter leur tout dernier 45 tours Wonder Zebra , sorti sur le label lausanno-barcelonais Rocafort Records. La face A vous injecte une dose d’afrobeat psychédélique, alors que la face B vous propose un remix d’Adam Gibbons, a.k.a l’excellent Lack of Afro. Des recettes uniques dont le succès a depuis longtemps dépassé nos frontières et conquis les groovers. 

Web
Watch ! : Wonder Zebra

Calibro 35 (it) Funk rock cinématographique 

Souvenez-vous, lors de la deuxième édition du Holy Groove Festival, la salle du Bourg était redevenue un cinéma le temps d’un concert. Une fois les lumières tamisées, les quatre enragés de Calibro 35 ont balancé leur musique instrumentale tout droit sortie des westerns spaghetti, à en faire pâlir Ennio Morricone. Suspense et course-poursuites funk rock sous un manteau d’agent secret seventies. Inoubliable ! Depuis, le groupe milanais a continué de conquérir le monde, et même au-delà si on en croit le nom de son dernier album S.P.A.C.E.  Cow-boys et extra-terrestres évadés d’un comic book, tel est leur nouvel univers. Un son toujours aussi rétro, cette fois-ci agrémenté d’une section cuivres pour emballer le tout. Intrigués ? On vous comprend. Avis aux nostalgiques, curieux et amateurs de second degré ! 

Web 
Watch ! : Bandits on Mars
Watch ! : S.P.A.C.E.

DJ Nick Recordkicks (it)

Sons vintage explosifs En voilà un qui puise dans le présent pour dénicher ce qu’il y a de meilleur dans le XXIe siècle. À la tête du label Record Kicks, le Milanais Nicolò Pozzoli alias Nick se dédie depuis 2003 à la production des nouveaux talents de la scène Funk, Soul et Jazz contemporaine. Dans son catalogue, des noms tels qu’Alice Russel, Kokolo Afrobeat Orchestra, ou encore The New Mastersounds. Ni plus ni moins ! Parallèlement, il garde un œil bienveillant sur le passé et réédite de vieux morceaux de latin soul, funk ou r&b à travers le sous-label Soulful Torino. Dans son temps libre, il est résident au Boogaloo Club de Milan et Dj dans le reste du monde.

Web 
Watch ! : teaser Milano

Jeudi 06.10. Portes 20.30 h - Entrée Fr. 15.- prélocations Petzi / Fr. 17.- caisse du soir
. 

Dimanche 09.10. Portes 16.30 h - Entrée libre 

Jeudi 6 octobre 2016

 

Film : HOLY GROOVE FESTIVAL presents BLACK DYNAMITE (usa), Scott Sanders, 2009

La culture afro-américaine, c’est une musique, un état d’esprit, un style mais aussi un genre cinématographique appelé Blaxploitation. Dans les années 70, les codes hollywoodiens ont été remaniés à la sauce Black is beautiful pour donner naissance à des classiques comme Shaft , et surtout à des bandes originales mémorables. 

En 2009, Scott Sanders fait honneur au genre en réalisant la parodie Black Dynamite. Un film d’action « 50% supercool - 50% kung fu - 100% dynamite ». Rien de tel pour conclure cette célébration du Groove !

Bande-annonce

Portes 16.30 h - Entrée libre 

Dimanche 9 octobre 2016

 

Spectacle : SURPRISE BUILDING (ch)

Surprise Building est un voyage surprenant nous entraînant au cœur d'un immeuble de quartier.
 Sous nos yeux défilent les peines, les espoirs, les délires de voisins si proches mais pourtant si distants. En quête d'amitié, d’amour, de reconnaissance, ils tentent maladroitement de trouver leurs places. Avec un rythme effréné, des scènes hilarantes se succèdent sous le regard complice et intrusif d'une gardienne omniprésente.
 

Surprise Building parle à chacun d'entre nous et nous emporte dans les complexités humaines avec grande dérision.

Facebook
Watch ! : Surprise Building

Portes 19 h - Entrée Fr. 15.- prélocations Starticket / Fr. 17.- caisse du soir


Lundi 10 octobre 2016

 

Live : SAJADI (ch)

Valeur sûre de la chanson dite «à texte» et habitué des auditeurs de radios telles que Option Musique, Espace 2 ou La Première, le prolifique Sajadi a imposé son style, entre poésie et analyse douce amère des maux du quotidien. L’auteur-compositeur-interprète vaudois fait inévitablement penser à des artistes comme Alain Souchon et il tient la comparaison sans problèmes. 

Après le succès d’opus comme Mon sac pour la vie, A se voir emmené et Retiens-moi - Sajadi continue de jongler avec brio avec les petites et grandes choses de la vie, avec toujours en fil rouge, ce mélange de fraîcheur, de désabusement, d’humour, de légèreté et de profondeur qui fait briller ses textes.

Web
Watch ! : Grand-Papa
Watch ! : II pleut chez toi

Portes 20.30 h - Entrée Fr. 12.- prélocations Starticket / Fr. 14.- caisse du soir


Mercredi 12 octobre 2016

 

Live : ABU (ch)

Découvert en ouverture d’un autre groupe, on a vite craqué pour le gaillard incroyable qui se cache derrière les trois lettres ABU. Un artiste suisse atypique et trop peu connu pour le moment qui méritait bien de passer du statut de hors- d’œuvre à celui de plat principal sur notre menu. Proposant un univers folk moderne avec une forte touche atmosphérique et des effluves électro, ABU mélange les émotions et envoûte avec sa voix rauque et irrésistible. 

Avec Earn + Seed et Reset, il nous propose des disques surprenants, beaux et profonds dont on ne se lasse pas. Non-conformiste, inclassable, se jouant des genres et des frontières, ce barbu à l’esprit vif et libre est un équilibriste hyper créatif dont le fil est tissé de talents divers. ABU refuse de choisir entre la pop alternative et l’indie électronique et il se fabrique un monde fascinant et neuf aux perspectives illimitées.

Web
Watch ! : Gimme
Watch ! : Beautiful Waste

Portes 20.30 h - Entrée Fr. 12.- prélocations Starticket / Fr. 14.- caisse du soir


Mercredi 26 octobre 2016

 

Live : THE LIMIÑANAS (f)

En quatre disques qui transpirent le génial de bout en bout, le duo perpignanais The Limiñanas s’est attiré le respect des critiques et de tous les branchés indies des quatre coins du globe. Une reconnaissance qui s’achève par la France, le groupe ayant plus joué aux Etats-Unis, où il a une aura impressionnante et des hérauts tels que Bobby Gillespie de Primal Scream, Jack White, Anton Newcombe du Brian Jonestown Massacre ou encore Peter Hook de Joy Division et New Order, qui vient d’ailleurs gratter la basse et pousser de la voix sur leur titre Garden of Love.

Un rock garage authentique et sensuel, une touche psyché bien électrique et des effluves vintage sixties et yé-yé, l’épaisse sauce musicale de Marie et Lionel Limiñana ne manque pas d’ingrédients de premier choix parfaitement combinés et dosés. Ajoutez à cela un univers cinématique entre Quentin Tarantino, les westerns spaghetti, la nouvelle vague, un phrasé parfois gainsbourien et les grands espaces de Bashung, vous obtenez un véritable instant de grâce musical riche en références mais incroyablement original.

Bandcamp
Facebook
Watch ! : Garden of Love
Watch ! : El Beach
Watch ! : Prisunic
Watch ! : Votre côté Yéyé m'emmerde

Portes 21h - Entrée Fr. 18.- prélocations Starticket / Fr. 20.- caisse du soir


Samedi 29 octobre 2016

 

Live : L'AUPAIRE (d)

Malgré sa parfaite maîtrise de la langue de Shakespeare, L’aupaire ne vient pas de la perfide Albion, ni de l’ouest sauvage mais bien d’Allemagne. Cet auteur-compositeur dont on parle de plus en plus n’en finit plus de se faire remarquer avec des singles tels que Rollercoaster Girl, I would do it all again ou encore Flowers, sans oublier sa belle reprise du Dancing in the Moonlight de Toploader ! 

Un timbre particulier entre Bob Dylan et Tom Waits, un songwriting efficace, le multi-instrumentaliste nous fait découvrir les frontières d’une pop teintée de folk et de blues, qui cache derrière une simplicité apparente un imparable charme. Le tour de force étant ici de proposer quelque chose de frais et de personnel dans un champ où la place restante pour y creuser son propre sillon se réduit de plus en plus, devant la masse de talents qui y cohabitent. Une belle découverte !

Web | Facebook
Watch ! : Always Travelling
Watch ! : Dancing In The Moonlight
Watch ! : Flowers

Portes 20.30 h - Entrée Fr. 13.- prélocations Starticket / Fr. 15.- caisse du soir

Jeudi 3 novembre 2016

 

Live : FRASER ANDERSON (sco)

Le parcours de Fraser Anderson ressemble à une ballade folk claire obscure sur la longue route que choisissent ceux qui décident de croire - avec obstination - en leurs rêves. Auteur, compositeur, guitariste et interprète, ce natif d’Edimbourg est très loin d’avoir connu un succès commercial fulgurant dès ses débuts. A l’écoute des albums de ce véritable petit génie folk, on peine à croire que son talent n’explose qu’aujourd’hui aux oreilles d’un grand public qui devrait en avoir un peu honte, tant le bonhomme mérite qu’on s’intéresse à lui. Même si l’excellent DJ de la BBC Bob Harris l’avait déjà repéré il y a un bon moment et que certains journalistes américains et anglais étaient déjà sous le charme, cet artiste impressionnant aura attendu longtemps avant d’être signé par un label et ainsi sortir de l’auto-production et des grosses galères financières. 

Fraser Anderson, c’est un drôle de mélange entre une reconnaissance générale un peu tardive à la Gregory Porter et le héros du Inside Llewyn Davis des frangins Cohen. Suivi par une petite armée de fidèles depuis ses toutes premières chansons, ce voyageur à la voix folk-soul irrésistible et au grand cœur fait irrémédiablement penser à John Martyn, Joni Mitchell, John Mayer, Bill Callahan et Nick Drake. Il rassure sur l’avenir de la folk inspirée et authentique et réussit à éviter toute redite via des chansons émouvantes, sincères et personnelles comme Only a boy, With you all, Beautiful Eyes, Five Days, Simple Guidance ou Rag & Bones qui harponnent l’âme et transpercent le palpitant dès la première écoute. Un énorme coup de cœur de la programmation qui illuminera l’hiver, réservation fortement conseillée !

Web | Facebook
Listen ! : Spotify
Watch ! : Only A Boy
Watch ! : Rag & Bones
Watch ! : Simple Guidance

Portes 20.30 h - Entrée Fr. 14.- prélocations Starticket / Fr. 16.- caisse du soir

Jeudi 10 novembre 2016
SITEMAP | Réservations | Contactez-nous : Bleu Lézard - Rue Enning 10 - 1003 Lausanne - T. 021 321 38 30 - bleulezard@carte-blanche.ch